1, rue Huysmans - 75006 Paris, France | T:+33 01 45 49 02 68 | F:+33 01 42 84 29 76 Contactez-nous

Bourgogne-France Comté

ACF

 

Délégué régional : Thierry VIGNERON – thierryvigneron@orange.fr

 

Tout soudain, un creux se comble entre Lyon, Paris et Strasbourg. Des femmes, vraiment une par une, ont pris le parti d’ouvrir la voie de la psychanalyse de là où elles œuvrent dans leur pratique. Leurs voix  portent l’ACF vers de nouveaux interlocuteurs, soutenant le pari proposé par Jacques-Alain Miller en février 2012 que l’ACF manifeste la politique de l’ECF dans les régions, en proposant le plus souvent à ces nouveaux de se confronter eux-mêmes au discours psychanalytique activement. Quelques hommes tout de même. Jusqu’auparavant, le mouvement tendait vers l’Ecole. A présent, c’est la présence de l’Ecole qui détermine le mouvement de chacun(e).

Les modalités en sont classiques par le cartel

— Karolina Lubanska à Auxerre, ou inédites par de Brèves rencontres qui se répètent

— Sophie Gaillard à Lons-le-Saunier, voire par des après-midi en interface avec d’autres discours

— Isabelle Chaveneau à Chalon-sur-Saône.

— D’autres initiatives s’annoncent qui marque le réveil d’amis de trente ans, comme on dit, à Besançon et à Dijon.

 

Là où le harnais se patine, la fougue ne manque pas pour prendre acte de nouvelles cultures. Un séminaire animé par la plupart des membres de l’ECF locaux, sur le Séminaire Livre VI Le désir et son interprétation de Jacques Lacan, établi par Jacques-Alain Miller, attire un public nombreux et assidu.

D’autres séminaires, animés par Marga Mendelenko-Karsz et Didier Mathey, interrogent la clinique différentielle à partir de la psychose.

Toutes les diffusions du documentaire A ciel ouvert de Mariana Otero ont fait salle comble et montré en acte l’orientation lacanienne, ce qui nous engage à ne pas abandonner les dits-autistes.

Un rayonnement que des vœux appelaient de longtemps se fait ainsi sous des formes inattendues. L’heur est bienvenu.

L’Ecole est plus présente que jamais dans notre ACF-Bourgogne-Franche-Comté. Les Journées se préparent, de même que les Questions d’Ecole. Les publications de l’ECF et des collègues qui en sont membres sont à présent connues et lues. L’AMP a pris sa place dans le mental de chacun. Certains prennent leur part politique pour permettre l’entregent aux combats nécessaires au soutien et au maintien de la psychanalyse dans notre société oublieuse et versant dans un utilitariste auquel manqueraient ses fondements.

Le cartel reste le cœur de la mise au travail de chacun, avec des intercartels fascinants de varité.

Il nous faut à présent parier sur le temps long pour que de nouvelles générations soient sensibles à ce réseau de ce qui fait lien par le symptôme.

Actus, en bref…

 

 

 

 


LE CHAMP FREUDIEN

 

• Antenne clinique de Dijon

19 place Darcy, 21000 Dijon

Tel. : 03 80 76 95 59

Mail : claude.viret@uforca-dijon.fr

Site : www.uforca-dijon.fr/


FIPA (Fédération des Institutions de Psychanalyse appliquée)

 

• AREA (Accueil Recherche Ecoute – Adolescents)

Des consultants, professionnels de la santé mentale ayant une formation psychanalytique, proposent des entretiens gratuits à orientation psychanalytique à des adolescents et des jeunes adultes, ou à leur famille. Aréa organise également des conférences animées par des psychanalystes, des philosophes, des juristes ; et propose pour les professionnels une élucidation des pratiques. Aréa est aussi un centre de recherche

37 rue de Longvic, 21000 Dijon

Tel. : 03 80 45 23 07 (du mercredi au vendredi de 15 h à 19 h)

Mail : area.psy@wanadoo.fr

Site : www.area-psy.fr/

 

• Le Lieu dit – Dole

Rue des Arènes, 39100 Dole – Tel. : 06 98 89 35 35

Blog : www.associationlieudit.wordpress.com

 

Lieu-Dit, association 1901, a vu le jour, à partir du désir de quelques uns de proposer un lieu d’écoute orientée par la psychanalyse. Il s’agit d’une clinique pour des situations d’isolement et de détresse qui ne pas trouvent de solutions vivables pour ceux qui y sont confrontés. Lieu-Dit s’adresse à tout public désireux de parler de ce qui ne va pas pour lui et fait souffrance, mais peut aussi recevoir des professionnels (enseignants, soignants, travailleurs sociaux…) désireux d’analyser des situations et d’interroger leur pratique.

Lieu-Dit propose d’écouter, d’accompagner, de traiter et d’orienter toute personne qui en exprime le souhait, mais n’assure ni urgence ni traitements médicaux, ni obligation de soins.

Les accueillants sont des professionnels formés au traitement par la parole, telle que la psychanalyse sait en faire usage, ils interviennent bénévolement. Les consultations sont gratuites et le suivi est limité dans le temps.