1, rue Huysmans - 75006 Paris, France | T:+33 01 45 49 02 68 | F:+33 01 42 84 29 76 Contactez-nous

AMP et Ecole Une

Site : http://wapol.org/fr/

 

HISTORIQUE

L’Association mondiale de Psychanalyse a été créée, par Jacques Alain Miller, le 3 janvier 1992 à Buenos Aires, et déclarée le 7 janvier suivant à Paris. Le 1er février 1992, les représentants des quatre Ecoles du Champ freudien, l’Ecole de la Cause freudiennel’Ecole européenne de Psychanalysela Escuela de la Orientacion Lacanianala Escuela del Campo Freudiano de Caracas, et le représentant de l’AMP, Jacques Alain Miller, ont signé le « Pacte de Paris ». Les quatre Ecoles adhéraient à l’AMP, les membres des quatre Ecoles devenaient membres de l’AMP, les titres de gradus analytique conférés par chacune des Ecoles étaient reconnus par les autres Ecoles et par l’AMP.

 

ORGANISATION

Les statuts de l’AMP ont été établis à Caracas le 29 juillet 1992. Le Conseil statutaire qui se renouvelle par moitié tous les deux ans, veille à la bonne marche de l’Association.

L’administration est assurée par le Délégué général, assisté d’un comité exécutif et de diverses commissions. L’assemblée qui comprend tous les membres de l’Association se réunit tous les deux ans. L’AMP coordonne ses activités avec celles de la Fondation du Champ freudien.

 

OBJECTIFS

L’AMP fait sien l’objectif défini par Jacques Lacan dans son acte de fondation de l’Ecole Française de Psychanalyse, le 21 juin 1964, soit, de ramener la psychanalyse dans le devoir qui lui revient en notre monde.

Les membres réunis sous l’égide de l’AMP, au travers des Ecoles auxquelles ils appartiennent, mettent leurs efforts en commun pour promouvoir la psychanalyse en tout lieu où il leur sera possible de le faire, pour la rendre effective conformément à l’orientation donnée par Lacan au champ d’expérience ouvert par Freud.

 

L’ECOLE UNE

Dans leur rapport individuel à la psychanalyse les membres de l’AMP appartiennent à une seule et même communauté. C’est à ce titre qu’a été créée, en juillet 2000 à Buenos Aires, l’instance originale de l’« Ecole Une ». Cette structure légère, dotée d’un comité d’action, associe l’ensemble des membres, dans une grande conversation permanente sur les problèmes cruciaux de la psychanalyse.

 

CONGRES

Depuis 1998, l’AMP se réunit en Congrès, tous les deux ans. Les deux premières fois – 1994 et 1996 – ce fut sous la forme d’assemblées et depuis 1998, en Congrès. Les Congrès se consacrent au traitement de différents thèmes inhérents à l’élaboration et au progrès de la psychanalyse, sur les trois versants que traversent son champ : clinique, épistémique et politique.

— 1994 : « La conclusion de la cure »

— 1996 : « Les pouvoirs de la parole »

— Ier  Congrès de Barcelone, 1998 : Le symptôme-charlataN

— IIe Congrès de Buenos Aires, 2000 : La séance analytique

— IIIe Congrès de Bruxelles, 2002 : Les effets de formation en psychanalyse : ses lieux, ses causes, ses paradoxes

— IVe Congrès de Comandatuba, 2004 : La pratique lacanienne de la psychanalyse : sans standards mais pas sans principes

— Ve Congrès de Rome, 2006 : Le Nom-du-Père. S’en passer, s’en servir

— VIe Congrès de Buenos Aires, 2008 : Les objets a dans l’expérience analytique

— VIIe Congrès de Paris en 2010 : Semblants et sinthome

— VIIIe Congrès de l’AMP en 2012, à Buenos Aires : L’ordre symbolique au XXIe siècle. Il n’est plus ce qu’il était. Conséquences dans la cure (/www.congresoamp.com/fr)

— IXe Congrès de l’AMP en 2014, à Paris : Un réel pour le XXIe siècle (www.congresamp2014.com/fr)

— Xe Congrès de l’AMP du 25 au 28 avril 2016 à Rio de Janeiro : Le corps parlant – sur l’inconscient au XXIe siècle – Voir présentation

 

ACTIVITES

L’AMP promeut la création de nouvelles Ecoles, et procède à la mise en place d’organismes associatifs adaptés aux situations prévalentes dans les différents pays où elle est représentée. Elle contrôle par leur intermédiaire les conditions dans lesquelles se dispense et se garantit la formation analytique. Elle veille tant à la cohérence du gradus qu’à l’éthique de la psychanalyse.

 

MEMBRES

Actuellement, l’AMP compte parmi ses membres institutionnels huit écoles de plein exercice. Cinq sont en Europe : l’Ecole de la Cause freudienne (ECF), l’EuroFédération de Psychanalyse (Fédération des Ecoles européennes), la Escuela Lacaniana de Psicoanalisis (ELP), la Scuola Lacaniana de Psicoanalisi et la New Lacanian School (NLS) première École de langue anglaise, dans divers pays d’Europe, fondée en mai 2003. Trois Ecoles sont en Amérique latine : la Escuela de la Orientacion lacaniana (EOL) et la Escola Brasileira de Psicanalise (EBP) et la Nueva Escuela lacaniana del Campo freudiano (NEL), qui comprend le Pérou, l’Équateur, le Vénézuela, Cuba, la Colombie et Miami, fondée en juillet 2000.

Jacques-Alain Miller a été le délégué général de l’AMP pendant les dix premières années de mise sur pied de l’Association. En 2002, Graciela Brodsky a pris sa relève. Eric Laurent a été à son tour délégué général de l’AMP de 2006 à juillet. Leonardo Gorostiza a assuré cette fonction de 2010 à 2014.

C’est actuellement Miquel Bassols qui occupe ce poste depuis 2014.

L’Association compte aujourd’hui plus de mille cinq cents membres.