1, rue Huysmans - 75006 Paris, France | T:+33 01 45 49 02 68 | F:+33 01 42 84 29 76 Contactez-nous

EFP – EuroFédération de Psychanalyse

UN PEU D’HISTOIRE

L’École européenne de Psychanalyse (EEP) est née en 1990, anticipant la naissance de l’AMP (1992). Fondée comme l’Autre européen de l’École de la Cause freudienne, elle regroupait alors plusieurs groupes – en Europe et au-delà – qui se référaient d’une façon ou d’une autre à l’orientation lacanienne. Depuis sa création, sont nées de ces groupes trois Écoles que l’EEP a accueillies en son sein : la Escuela Lacaniana de Psicoanálisis (ELP) en Espagne créée en 2000, la Scuola Lacaniana di Psicoanalisi (SLP) en Italie créée en 2002, et la New Lacanian School (NLS) qui rassemble plusieurs pays en Europe et ailleurs, créée en 2003.

En 2008, l’EEP a décidé de se transformer en Fédération européenne des Écoles de Psychanalyse (FEEP). L’ECF a accepté d’en faire partie. Désormais, existait une Fédération réunissant les quatre Écoles de l’AMP en Europe dont le but était de coordonner la lutte contre l’idéologie de l’évaluation et ses initiatives législatives ainsi que de combattre certaines politiques sanitaires appliquées à la santé mentale dans les pays de l’Union européenne. Par ailleurs, la FEEP, coordonnée avec l’AMP, occupait quelques fonctions extime auprès des Écoles européennes, notamment autour de la passe et d’autres questions concernant la formation du psychanalyste.

 

DE LA FEEP A L’EUROFEDERATION DE PSYCHANALYSE

La transformation de la FEEP en EuroFédération de Psychanalyse (EFP), actée en juin 2010, est le fruit d’une réunion avec Jacques-Alain Miller, en vue de la préparation de PIPOL 5, à Bruxelles en janvier 2010. Elle répond à une lecture de la réalité politique actuelle concernant la psychanalyse sur le plan externe et interne.

Sur le plan externe, l’EuroFédération de Psychanalyse traduit une volonté de se montrer plus présente auprès des instances politiques européennes. L’idéologie de l’évaluation généralisée, la propagation des pratiques TCC, les initiatives législatives concernant le champ psy qui s’attaquent à la psychanalyse, les tentatives de marginalisation des pratiques de la parole par la montée en force des neurosciences et le marché des psychotropes sont autant de pièces détachées d’une machine monstrueuse qu’il ne suffit plus d’étudier, de critiquer, de dénoncer. Il s’agit de donner à notre communauté d’orientation lacanienne la consistance d’un grain de sable qui viendrait se loger dans ces rouages infernaux à un niveau européen, ne pouvant plus nous limiter au combat local dans chaque pays – même s’il garde bien sûr toute son importance.

Dans cet esprit nous nous sommes mis en contact, dans le courant des deux dernières années avec le Conseiller régional de l’OMS en Europe pour la santé mentale, qui siège à Copenhague et nous avons eu avec lui des échanges concernant la place de la psychanalyse dans le paysage de la Santé mentale en Europe. Par ailleurs, nous avons pris contact avec Isabelle Durant, vice-présidente du parlement européen, qui a participé au Forum des Femmes organisé à Paris par Jacques-Alain Miller en octobre 2011 et à une activité de l’EFP en collaboration avec l’ACF-Belgique, à Bruxelles, en janvier 2012. Nous comptons continuer à soutenir ces liens.

Sur le plan interne, la transformation de la FEEP en EFP est une prise en compte de « l’événement Paris » de novembre 2009. D’une part, cet événement a remis au centre de l’éthique du psychanalyste et de sa formation, son propre rapport à l’inconscient, avec la passe pour horizon. D’autre part, il a donné la parole aux « nouveaux venus » – appartenant à ce que Jacques-Alain Miller a nommé la « Génération forum » – qui se sont attachés à l’ECF à partir de son engagement politique. L’EuroFédération a l’ambition de soutenir ce nouage paradoxal entre l’engagement politique collectif et de large envergure et le principe d’une « démassification de l’énonciation ».

Par ailleurs, l’EFP continue à occuper les fonctions qui étaient celles de la FEEP auprès des Écoles européennes de l’AMP. Elle a son propre règlement de la passe et elle participe aux débats autour des modalités de ces dispositifs dans les Écoles. Elle continue également à soutenir une place d’extime dans des séminaires de certaines Écoles.

 

UNE COMMUNAUTE DE TRAVAIL EUROPEENNE

L’EFP n’a pas à créer la communauté européenne de la psychanalyse d’orientation lacanienne : cette communauté de travail existait déjà lors de sa création. En revanche, celle-ci a du être structurée afin d’acquérir une consistance symbolique efficace. Deux opérations ont été nécessaires à cette fin ; d’une part, il s’agissait de traverser les limites de l’organisation des communautés de travail autour d’un pays, une École, une langue, afin de s’ouvrir vers la dimension européenne. D’autre part, il s’agissait de donner corps au grand nombre que constitue l’ensemble des adhérents à l’orientation lacanienne de l’AMP et du Champ freudien en Europe.

Dans le courant des deux dernières années, nous avons pu constater que l’EFP comme signifiant européen pour la psychanalyse soutenu par un grand nombre d’adhérents est une carte de visite qui nous permet d’ouvrir les portes des instances de l’Union européenne pour les questions politiques qui concernent la psychanalyse. Par ailleurs, ce nouveau signifiant a eu un effet sur la vie de nos Écoles et de nos groupes de travail. Il a encouragé un tourbillon d’échanges entre membres des groupes qui se reconnaissent dans leur appartenance commune à l’EuroFédération, quel que soit le pays ou la langue et l’École à laquelle ils se réfèrent.

 

LES ANNUAIRES DE L’EFP

Les deux annuaires de l’EuroFédération – Annuaire des Régions et Annuaire des Adhérents – contribuent à cette mise en corps de notre communauté européenne. Leur rédaction est coordonnée par le secrétaire de l’EuroFédération de Psychanalyse. Ces annuaires vont être mis à jour dans les mois à venir en vue du deuxième Congrès européen de Psychanalyse (PIPOL 6) organisé par l’EFP en juillet 2013.

L’Annuaire des Régions

La première version papier de cet annuaire a été distribuée aux participants de PIPOL 5, en juillet 2011. Cette version se trouve également sur le site de l’EFP. L’annuaire contient 55 régions, répertoriées par ordre alphabétique, et 78 sous-régions, foyers dans lesquels une petite communauté psychanalytique est active au sein d’une région. Cet annuaire reflète l’implantation de la psychanalyse d’orientation lacanienne en Europe. Chaque région ou sous-région a son « Représentant régional ». Les noms et les coordonnées de ces Représentants régionaux sont précisés dans l’annuaire. Ainsi, l’Annuaire des Régions établit un lien entre les groupements locaux des adhérents et l’EFP représentant la communauté européenne de psychanalyse d’orientation lacanienne.

L’Annuaire des Adhérents

L’annuaire des Adhérents à l’EuroFédération de Psychanalyse constitue une liste associative. Selon son règlement, il comprend les membres des associations (locales, régionales ou nationales) affiliées aux quatre Ecoles réunies dans l’EuroFédération. Il peut comprendre également quelques membres de groupes d’études européens de la Fondation du Champ freudien. L’inscription dans cet annuaire ne garantit pas la formation ou la pratique de l’adhérent, car celle-ci relève des Écoles de l’AMP. Elle témoigne de l’intérêt et du soutien de la personne inscrite pour la cause analytique d’orientation lacanienne, telle que propulsée en Europe par les Écoles de l’AMP et le Champ freudien.

 

LE CONGRES EUROPEEN DE PSYCHANALYSE

Le Premier Congrès européen de Psychanalyse (PIPOL5) a eu lieu les 2 et 3 juillet 2011, à Bruxelles, sous le titre « La Santé mentale existe-t-elle ? ». Le deuxième Congrès européen de Psychanalyse (PIPOL 6) a eu lieu lui aussi dans la capitale de l’Europe, les 6 et 7 juillet 2013, sous le titre : « Après l’Œdipe : Diversité de la pratique psychanalytique en Europe ». Le troisième Congrès européen de Psychanalyse (PIPOL 7) aura lieu le 4 et 5 juillet 2015 sous le thème « Victimes ! ».

Ces Congrès réunissent des collègues de toute l’Europe. Ils se déroulent avec traduction simultanée en cinq langues : anglais, espagnol, français, italien, néerlandais. Les organisateurs ont le souci de leur donner une portée épistémique et politique.

 

MENTAL

La revue Mental porte haut et fort la voix de l’EuroFédération de Psychanalyse. Il s’agit d’une revue européenne, de grande qualité épistémique, engagée politiquement autour de questions de psychanalyse et de Santé mentale depuis sa création en 1995.

 

SITE ELECTRONIQUE

Un site électronique de l’EuroFédération a été créé. Ce site se décline dans les quatre langues des Écoles de l’EFP. Il contient des textes fondateurs, une présentation de l’EFP, des textes de débat, une rubrique Mental, des informations sur le Congrès européen à venir, un espace « adhérents » pour les annuaires de l’EFP, etc.

Aller sur le site

 

PIPOL NEWS

Cette liste électronique de diffusion a été créée en avril 2010 afin de propulser un débat au sein de notre communauté de travail européenne. Il est diffusé dans les quatre langues des Écoles de l’EFP : anglais, espagnol, français, italien. Les archives de ce Bulletin se trouvent sur le site. Les adhérents à l’EuroFédération qui ne l’ont pas encore fait sont invités à s’inscrire à Pipol News en envoyant un email vide à l’adresse suivante : pipolnews-subscribe@yahoogroupes.fr