1, rue Huysmans - 75006 Paris, France | T:+33 01 45 49 02 68 | F:+33 01 42 84 29 76 Contactez-nous
Chargement des événements

« Tous les événements

  • Cet événement est terminé

Samedi 23 septembre 2017 à 14h30
à TOURS – Salle Ockeghem -Place Châteauneuf
Renseignements Hélène Girard – 06 71 89 76 81 ou par mail>
page Facebook : Association Cause Freudienne Tours / 10 euros – étudiants : 5 euros

Détails

Date :
23 septembre
Heure:
14 h 30 min - 17 h 00 min
Event Categories:
, ,
Mots-clefs de l'événement :
, , , , ,

De la connaissance de soi à l’inéducable en soi, Apprendre, désir ou dressage

Séminaire clinique de Touraine

Chaque matin de cette période estivale qui s’achève, nous avons pu, avec Christophe André, sur France Culture, consacrer quelques minutes à notre « Vie intérieure », et apprendre comment, en étant attentif à chacun de nos états, en « pleine conscience », nous pouvions nous en déprendre pour ne plus en dépendre : triomphe du « Connais-toi toi-même », du tout-psy, de l’auto-régulation grâce à une formation quotidienne de notre psyché, qui signifierait que notre époque peut jouir de multiples savoir-faire jusque et y compris dans notre abord le plus intime de nous-mêmes ?

La question se poserait alors de saisir dans quelle mesure une analyse aurait encore quelque clef à livrer si l’on peut seul ou presque maîtriser ses affects et ses pulsions, comme nous le promettent, à l’image de la méditation en pleine conscience, les formations ou pratiques les plus diverses pour apprendre à gérer son émotion, son stress, son deuil et même sa souffrance psychique, la plus aiguë soit-elle, parfois en quelques clics sur internet. S’agirait-il donc d’extraire de la psychanalyse aussi une pédagogie pour mieux savoir vivre et être au monde, seul et avec les autres ? Freud lui-même, comme quelques uns de ses disciples, rêvèrent d’ailleurs très sérieusement de cette union de l’éducation et de la praxis comme de la théorie analytiques.

Et pourtant, dans l’aventure d’une cure analytique comme de la lecture de Freud et Lacan, la connaissance comme le savoir se dévoilent peut-être là où on les attend le moins, dès lors qu’entre désir et dressage, c’est un être parlant qui doit se lancer sur le chemin de la vie. Sur cette voie, parler, grandir, travailler, aimer s’apprennent-t-ils, et comment, quand le chemin est émaillé de ce qui, en soi, se maîtrise le moins, se répète, ne pense pas, soit notre part la plus intime, et la moins éducable ? C’est l’importance de cet inéducable-là que nous nous proposons d’explorer en amont de nos prochaines Journées.

Virginie Leblanc est psychanalyste à Paris, membre de l’Ecole de la cause freudienne. Hélène Girard qui présentera une vignette clinique, est psychologue en CMPP à Châteauroux, membre de l’ACF-VLB.