1, rue Huysmans - 75006 Paris, France | T:+33 01 45 49 02 68 | F:+33 01 42 84 29 76 Contactez-nous
Chargement des événements

« Tous les événements

  • Cet événement est terminé

Samedi 14 octobre 2017 à 14h15
à la Maison des Associations
rue Ste Catherine
Orléans
Tarifs : 6 €/3€ étudiants.
Contact : Catherine Richard par mail> ou  07 87 00 56 08

Détails

Date :
14 octobre
Heure:
14 h 15 min - 17 h 30 min
Event Categories:
, ,
Mots-clefs de l'événement :
, , ,

Des savoirs et des savoir-y-faire

Lacan nous dit que l’on éduque au nom d’une certaine conception de l’homme, de ce que c’est que l’homme… Une certaine idée de ce qu’il faut faire pour faire des hommes -comme si c’était l’éducation qui les faisait. » Mais alors quel serait « ce minimum d’éducation » qui compterait pour faire que « les hommes soient des hommes ?  » Celle qui s’attache à faire en sorte que « les hommes parviennent à se supporter entre eux ». L’ambition n’est pas moindre. De quoi le sujet aura à se séparer pour dissoudre ce qui cimente la haine ? On voit par là qu’y éduquer comme il s’exprime, est pris dans les fourches caudines du politique. A l’époque des modèles éducatifs en kit ravageant et ignorants et des techno-pédagogies, sommes nous sur cette voie, avec les savoirs maîtres formatés, dégradés, « utiles », implantés pour servir au pouvoir ? Il y a Ernesto qu’un savoir de l’Autre, plaqué, en trop, a rebuté énigmatiquement et il y a le savoir de Maisie, l’héroïne d’Henri James qui, sans aucune mignardise, aménage un trou dans le savoir de ce jeune esprit au travail de l’intelligence du monde sexué qui l’entoure. Nous les évoquerons. Nous ferons valoir le savoir authentique de l’enfant et l’orientation qui nous permet de passer du « je ne (n’en) veux rien savoir » au savoir y faire, dans son rapport symptomatique au seul savoir qui compte, savoir insu, obtenu de l’analyse. Ce savoir « qui s’articule spécialement de ceci, qu’il y a un être qui parle », peut nous mener à la forme la plus enseignante issue d’un non-savoir : savoir nouveau qui touche au réel et qui s’invente.