1, rue Huysmans - 75006 Paris, France | T:+33 01 45 49 02 68 | F:+33 01 42 84 29 76 Contactez-nous
Chargement Évènements

« All Events

Samedi 7 juillet à 15h

Librairie Mollat
Station Ausone
8, rue de la Vielle Tour
33000 Bordeaux

Première du cycle des trois conférences que tiendra Virginie Leblanc, psychanalyste, membre de l’ECF et de l’AMP, agrégée de Lettres.
Prochaines dates: les 22 septembre et 13 octobre 2018

Renseignements : Marie Laurent – marie.laurent03@gmail.com

Détails

Date :
7 juillet
Heure :
15 h 00 min - 18 h 00 min
Catégories d’Évènement:
, ,
Étiquettes Évènement :
, ,

Séminaire des échanges : L’écriture du réel, à la lettre

Séminaire des échanges 2018 avec Virginie Leblanc, psychanalyste, membre de l’ECF et de l’AMP, agrégée de Lettres

L’écriture du réel, à la lettre

Rencontre animée par Philippe Lacadée

À première vue, pour qui s’oriente de l’effort lacanien de cerner toujours plus avant ce que, comme être parlants, nous devons supporter de la répétition, de l’obscure satisfaction de la jouissance, et du hors-sens de nos existences, ces deux termes, « écriture » et « réel » pourraient sembler bien antinomiques. Pourtant, au-delà du cadre du fantasme se saisit parfois, derrière l’image, l’impact de certains mots sur un corps que nous n’avons pas, et que nous capturons bien souvent dans les témoignages des Analystes de notre École, mais aussi parfois dans une certaine forme de littérature, « récit de soi » ou autofiction. Est-ce à dire que faire une analyse consiste en une narration bien ordonnée, ou que la mise en forme de nos vies permettrait une certaine forme d’apaisement ?

Revenir aux fondements du genre autofictionnel, avec notamment Serge Doubrovsky et ses jeunes héritiers plus ou moins revendiqués pourrait permettre de lever bien des préjugés et offrir un aperçu unique sur la façon dont s’est crûment dévoilé ce montage de bric et de broc qu’est le corps parlant, et comment l’écriture et la matérialité du signifiant leur a permis de faire avec un tel vacillement tout en rencontrant un public de lecteurs.

Contre toute forme de visée thérapeutique de l’écriture dans la cure, dans un renouvellement de la théorie de la sublimation freudienne grâce en particulier à la pratique de la lettre et sa manière de serrer le réel qui nous échoit, gageons que ces auteurs nous donneront à voir les rives auxquelles Lacan a tenté d’aborder dans la dernière partie de son enseignement.