1, rue Huysmans - 75006 Paris, France | T:+33 01 45 49 02 68 | F:+33 01 42 84 29 76 Contactez-nous

Hommage à Serge Cottet

Hommage à Serge Cottet

 

Communiqué de la Présidente de l’ECF

Paris, le 30 novembre 2017

Nous venons d’apprendre avec une très grande tristesse le décès de notre très cher collègue et ami Serge Cottet.

Mes pensées vont à sa fille Muriel, sa petite fille Violette, sa sœur Michèle, son neveu Jérôme, ainsi qu’à ses proches et à tous ceux que sa disparition laisse dans la peine. Je leur adresse mes très sincères condoléances.

La contribution de Serge Cottet en tant que membre de l’École depuis ses débuts, à la pratique, la clinique et la doctrine de la psychanalyse, à la formation de plusieurs générations d’étudiants et de cliniciens, est immense et originale, d’une écriture si particulière. Tous ses amis de l’École de la Cause freudienne ne manqueront pas de lui rendre hommage dans les jours qui viennent.
Christiane Alberti, Présidente de l’ECF

 

Communiqué de la Présidente de la NLS

C’est avec une vive émotion que j’ai appris le décès de notre ami et collègue Serge Cottet. Cette triste nouvelle touche au plus près le monde psychanalytique et en particulier les Écoles de l’Association Mondiale de la Psychanalyse.

Depuis la création de l’École de la Cause freudienne, le discours éclairant de Serge Cottet, son sens de la critique assidue mâtiné d’humour, son style unique, ont accompagné celle-ci et notamment dans ses moments les plus cruciaux.

Enseignant inlassable et réputé pour sa rigueur, lecteur brillant de Freud, commentateur généreux de Lacan, c’est toujours avec une grande gentillesse que Serge répondait aux diverses sollicitations et invitations qui lui étaient faites pour intervenir dans notre champ.

Je mesure déjà le vide que sa disparition creuse pour nous, mais tout d’abord pour sa famille, ses proches, ses analysants ainsi que pour tous ceux qui l’aimaient, et auxquels j’adresse mes condoléances les plus sincères.

Serge a compté pour nous tous et a su transmettre quelque chose du discours analytique qui restera dans nos esprits comme dans nos cœurs.

 

Lilia Mahjoub, Présidente de la NLS

 


 

Serge Cottet, passeur de Freud

Grand lecteur et passeur de Freud, notamment.

le meilleur ,sans doute, parmi nous tous à l’AMP et ailleurs.

Homme noble, d’une élégante discrétion. Très fin, doué d’une oreille exceptionnelle,

Aussi bien pour le signifiant que pour le son.

Il aima la musique mais aussi le théâtre, la peinture, l’architecture et le cinéma.

Plume exquise et acérée . Humour à la « Balthazar  Gracian ».

Serge aimait les femmes et elles le lui rendaient bien.

Cher Professeur Serge Cottet, cher Docteur, cher ami, que votre « final cut » soit joyeux.

Ce fut une chance inouïe de vous connaître et vous côtoyer à l’

École, en vacances et sur des courts de tennis, où vous fûtes inénarrable !

« Curtain » !

Luis Solano pour TLN 880


 

Serge Cottet à la Librairie Mollat :


 

Alban Berg, Concerto à la mémoire d'un ange


 

Chaconne de la Deuxième Partita pour violon seul de Jean-Sébastien Bach, en Ré mineur, BWV 1004, interprété par Ray Chen :


 

Témoignages :