1, rue Huysmans - 75006 Paris, France | T:+33 01 45 49 02 68 | F:+33 01 42 84 29 76 Contactez-nous

L'Ecole de la Cause freudienne

L’Ecole telle que l’a voulue Jacques Lacan a pour objet la psychanalyse. Elle dispense une formation, garantit la relation du psychanalyste avec celleci, et se propose de la mettre en question.
Fondée en janvier 1981, l’Ecole de la Cause freudienne répond à la dernière initiative institutionnelle de Jacques Lacan, qui fut son Président. Elle a pris la suite, à titre de contre-expérience, de l’Ecole freudienne de Paris qu’il avait fondée en 1964, avant de la dissoudre en 1980. Elle s’inscrit dans le mouvement de reconquête du Champ freudien lancé par Jacques Lacan le 21 juin 1964.
A Paris, des soirées et séminaires sont organisés toute l’année, des Journées d’études ont lieu tous les ans à l’automne. L’Ecole est représentée en province par l’Association de la Cause Freudienne (ACF), présente dans toutes les régions et les grandes villes.
Il n’est pas nécessaire d’être membre pour suivre les enseignements, participer aux activités de l’Ecole et des ACF, ou s’abonner aux publications.

L’ECF et l’ACF ont leur siège à Paris, 1, rue Huysmans, dans le 6e arrondissement – Tél. : 01 45 49 02 68. Les heures d’ouverture du secrétariat, de la bibliothèque et de la librairie sont : lundi et vendredi, 13h-18h ; mardi, mercredi et jeudi, 10h-18h ; samedi, 10h-17h.

Les instances

Association loi 1901, l’Ecole de la Cause freudienne est administrée par un Conseil de douze
membres qui élit un Bureau composé du président, du vice-président, du trésorier et du
secrétaire. Ce Conseil est choisi tous les deux ans par élection, au cours de l’Assemblée générale de l’association, qui a lieu chaque année.
Des commissions ont été créées pour mettre en œuvre les missions que l’ECF s’est données.
Leurs responsables sont nommés par le Conseil de l’association, ainsi que les responsables des publications.

Composition des instances >

Les membres

Les membres qui exercent la psychanalyse le font à deux titres
— Ou bien en tant que membre de l’Ecole : admis à ce titre sous la responsabilité du Conseil, ayant déclaré exercer la fonction d’analystes, ils sont inscrits dans un annuaire avec la mention AP (Analystes praticiens).
— Ou bien en tant que la Commission ad hoc les garantit comme relevant de la formation que l’Ecole dispense, et leur décerne le titres d’AME (Analystes membres de l’Ecole), sous lequel ils sont inscrits.
Le titre d’Analystes de l’Ecole (AE) est délivré pour trois ans à ceux qui, au terme de la procédur dite de la passe, sont jugés susceptibles, par la Commission responsable, de témoigner des problèmes cruciaux de la psychanalyse

Si vous souhaitez rencontrer un analyste membre de l’ECF >

La passe à l'ECF

La passe est l’invention de Lacan. Le terme émerge dans la «Proposition du 9 octobre 1967 sur le psychanalyste de l’École» (in Autres écrits). Il désigne : un virage de la cure, le moment de la passe, un dispositif, l’ensemble de la procédure. Le texte de sa Proposition, voté par les membres de son École en 1969, n’a jamais été démenti. Il lie le destin de toute Ecole se référant au nom de Lacan à la passe. Il prévaut contre tout énoncé légiférant sur le statut du psychanalyste, qu’il vienne de psychanalystes ou, pire, du social… ce serait la disparition de la psychanalyse.

Voir la procédure de la passe >