1, rue Huysmans - 75006 Paris, France | T:+33 01 45 49 02 68 | F:+33 01 42 84 29 76 Contactez-nous
Chargement Évènements

« All Events

  • Cet évènement est passé

Samedi 25 mai, à 14h30, université de Tours, rue des Tanneurs, amphi 2. Entrée : 10 € – 5 € (réduit). Contact : Christine Lecoq – 06 33 67 85 03 – ace.vlb.tours@gmail.com

Détails

Date :
25 mai
Heure :
14 h 30 min - 17 h 00 min
Catégories d’Évènement:
, , ,

Séminaire clinique de Touraine

Conférence de Pierre NAVEAU, psychanalyste à Paris, membre de l’ECF et de l’AMP, sous le titre : Les femmes et le savoir, Femmes en analyse, L’Arte della Gioia(1). Il s’agira de mettre l’accent sur la manière dont se modifie au cours d’une analyse, entre son commencement et sa fin donc, le rapport qu’ont, avec le savoir, les femmes qui ont pris la décision d’en passer par cette expérience de parole. Si l’on fait le choix de prendre appui sur des exemples de récits de fragments d’analyse, la question à laquelle il devient ainsi possible de répondre est,  dès lors, celle-ci : quels sont les évènements qui, relevant d’un dire (2) provoquent le passage d’une certaine tristesse à une façon d’en arriver à un rapport, plutôt joyeux, à un savoir à découvrir ? Cette joie, nouvelle, se tisse en effet au hasard de ce qui s’avère être, après coup, un art de la trouvaille. Une telle découverte n’est, du même coup, pas sans lien avec l’invention de la langue symptomatique, c’est-à-dire singulière, intime, secrète, que chacune de ces femmes en analyse en vient à parler. Et cela, au fur et à mesure de son avancée sur un chemin dont, certes, les inévitables embûches, de “faux pas” en “bévues” sont imprévisibles.

1. L’Arte della Gioia est un roman d’apprentissage qu’a écrit l’écrivaine italienne Goliarda Sapienza, qui a été édité par Angelo Maria Pellegrino (son dernier compagnon) et qui a été publié en 1998 après sa mort.                                                                                                             

2. CF Leçon du 18 décembre 1973 du Séminaire XXI de Jacques Lacan intitulé “Les non-dupes errent” : “Un dire est de l’ordre de l’évènement.”