1, rue Huysmans - 75006 Paris, France | T:+33 01 45 49 02 68 | F:+33 01 42 84 29 76 Contactez-nous

Lectures théoriques

« Nous voulons amener le lecteur à une conséquence où il lui faille mettre du sien » – Jacques Lacan.

Toute pratique psychanalytique est sous-tendue par une orientation théorique. S’atteler à l’écriture pour partager ses élaborations est une invitation que l’ECF propose à ses membres.

Des textes écrits par des psychanalystes sur la clinique et la pratique analytique sont offerts à la lecture. Des balises (ou mots-clés) vous permettent de vous orienter dans votre recherche.

  • Le corps du schizophrène : quelques références théoriques

    Marga Auré La relation du sujet à son corps est primordiale pour un analyste : on a un corps, c’est du domaine de l’avoir, on n’est pas un corps, nous enseigne Lacan.

    En savoir plus
  • Le transfert

    Cartel : Hélène Bonnaud, Nathalie Georges, Patrick Monribot, Marie-Hélène Roch. Jean-Claude Razavet (plus-un). Rédacteur : Jean-Claude Razavet En reprenant la cure d'une jeune hystérique traitée par Breuer au moyen de l'hypnose, Freud découvrait à la fois le transfert et la psychanalyse.

    En savoir plus
  • Le phallus et l’objet a dans l’expérience analytique – la partie analytique se joue au niveau du manque

    Cartel : Adela Bande Alcantud, Sylvie Cassin, Vassiliki Gregoropoulou, Hélène Guilbaud, Nicolas Jude, Nicolas Landriscini, Ombretta Graciotti, Angèle Terrier, Françoise Zweilfel, Yasmine Grasser (plus-un). Rédactrice : Yasmine Grasser En psychanalyse, l’objet, celui qui serait parfaitement adéquat à la satisfaction de l’être sexué reste introuvable.

    En savoir plus
  • Les sortilèges de l’objet a

    Monique Amirault Le règne de la marchandisation utilise les ressorts les plus efficaces pour créer de nouveaux modes de jouir au centre desquels prend place l’objet marchand.

    En savoir plus
  • Les SMS dans la vie amoureuse des femmes

    Hélène Bonnaud La clinique de l’amour a rencontré un nouvel objet dans le lien amoureux. Les SMS ont délogé les messages téléphoniques. À l’adolescence notamment, ce mode de lien se caractérise par une urgence extrême, un appel à l’Autre constant et la nécessité de sa réponse immédiate. De fait, l’exigence...

    En savoir plus
  • Les repentirs de l’Intranquille

    Christiane Terrisse Le peintre Gérard Garouste vient de publier, aux éditions l’Iconoclaste, L’intranquille, sous-titré : Autoportrait d’un fils, d’un peintre, d’un fou. Cette trilogie pour un seul homme énumère les trois registres lacaniens : ancrage symbolique de la filiation, foisonnement imaginaire de la peinture, réel de la folie.

    En savoir plus
  • Les psy à l’heure du « trouble »

    Stella Harrison Au lointain siècle dernier, les psychanalystes faisaient la Belle dépitée, lorsqu’ils recevaient des enfants : la « demande » n’était pas à la hauteur de celle de l’adulte. Impure, elle était ravalée à celle de l’Autre parental, scolaire, etc. Aujourd’hui, c’est la Bête de l’évaluation statistique et quantitative...

    En savoir plus
  • Les pousse-au-crime de la psychiatrie contemporaine

    Pierre Sidon Ces dernières années, des passages à l'acte violents de la part de sujets pris en charge par la psychiatrie défraient régulièrement la chronique. Ils font surgir dans le débat des prises de positions tranchées et apparemment opposées : d'un côté, des partisans d'une surenchère sécuritaire, pas psychiatres, et...

    En savoir plus
  • Les plis du cerveau et l’esprit

    Eric Zuliani Quelle place est faite aujourd’hui, par notre civilisation, à l’inconscient ? Pour répondre à cette question, on peut se pencher sur le moment présent de la civilisation, mais on peut aussi prendre un recul – pas si important –, et se demander comment Freud lui-même a procédé pour...

    En savoir plus
  • Ernest-Pignon-Ernest : Les extases

    Sylvie Destas « La mystique c'est quelque chose de sérieux » (1). Hildegarde, Hadewijch, Thérèse, Inès, Angèle, Gertrude, Mechtilde ou Catherine, sont sept femmes mystiques, dont les écrits ont fasciné Ernest-Pignon-Ernest, depuis 2004 ; il dessine les « extases », grandeur nature, sur des façons de papier à demi roulé,...

    En savoir plus
  • Les petits maux de Mlle Socrate

    Jean Reboul Mais je ne suis pas psychologue ! dit-elle entre deux sanglots. Deux consultations seulement et elle était à bout de forces. Désemparée. Elève sage-femme en fin d’études, Mlle Socrate s’était présentée dans le service de Gynécologie et d’Obstétrique du C.H.U pour y être admise comme stagiaire.  

    En savoir plus
  • Les partenaires du sujet

    Chantal Bonneau Un œil envahit l’écran, immense, impératif et exigeant. Sur la pupille une ombre féminine esquissée glisse. L’image nous saisit, nous déconcerte : où poser notre regard ? Ainsi commence le dernier film d’Almodóvar, Abrazos rotos (Etreintes brisées).  

    En savoir plus
  • Les deux expositions de Roni Horn

    Michel Neycensas Deux expositions, en effet, présentaient, cet été, le travail de la plasticienne américaine, l'une à la galerie Lambert d'Avignon, l'autre aux Rencontres d'Arles. Roni Horn est née en 1955 à New-York ; ses parents, juifs new yorkais, ont déjà eu un fils et une fille et donnent un prénom...

    En savoir plus
  • L’enfant et les objets de la civilisation

    Elisabeth Leclerc-Razavet En nous proposant de considérer que le choc des civilisations, c'est le choc des modes de jouir, Jacques-Alain Miller nous introduit directement à la question de la jouissance. Certes, chaque époque a ses objets. Mais à notre époque, le phénomène s'accélère et la production d'objets de toutes sortes...

    En savoir plus
  • Le sujet sans visage

    Dario Morales Les pouvoirs publics ont mis à la disposition des usagers les plus démunis un dispositif téléphonique, le numéro 115 du SAMU social, qui a pour fonction de proposer une orientation et/ou un hébergement à ceux qui se trouvent en situation de précarité. Le SAMU social coordonne la disponibilité des...

    En savoir plus
  • Le recueil statistique des données en psychanalyse

    Laura Sokolowsky Dans ses cours universitaires d'introduction à la psychanalyse de l'année 1916, Freud discuta de l'efficacité de la psychanalyse comme méthode thérapeutique. A cette occasion, il récusa l’emploi des statistiques en psychanalyse en faisant valoir qu'un recensement des succès obtenus serait sans valeur.  

    En savoir plus
  • L’autisme : qu’en pensent les lacaniens ?

    Jean-Pierre Rouillon La psychanalyse n’a pas bonne presse dès qu’il s’agit de l’autisme. Dans une confusion entretenue où psychanalyse et psychiatrie seraient responsables de concert d’avoir culpabilisé les familles et surtout les mères, où le traitement de l’autisme relèverait du soin et délaisserait l’éducatif, où l’analyse est réduite à la...

    En savoir plus
  • Petite note sur l’autisme chez Lacan

    Jean-Pierre Rouillon Si l’autisme reste pour celui qui fait la rencontre d’êtres parlants qui en sont affectés, une énigme, le terme même d’autisme est un paradigme de la façon dont la question du mental est traitée dans nos sociétés modernes. C’est en effet, à partir de la question de l’autisme, que...

    En savoir plus
  • La science, le sujet et la psychanalyse

    Pierre Skriabine « La position scientifique est déjà impliquée au plus intime de la découverte psychanalytique »(1) écrit Lacan en 1966 dans ses Écrits ; mais il note en 1970 dans "Radiophonie" que la science est « une idéologie de suppression du sujet »(2).

    En savoir plus
  • Le mathème lacanien : l’écriture de la psychanalyse

    Cartel : Hervé Castanet, Françoise Fonteneau, Victoria Horne, Pierre Streliski, Guy Briole (plus-un)  Comment rendre compte de l'inconscient ? C'est une question à laquelle se sont heurtés Freud comme Lacan.

    En savoir plus